mediareality

Comment agit sur nous le phénomène de la manipulation.


Pensez-vous être libre – complètement libre – dans vos prises de décisions quotidiennes? Croyez-vous dur comme fer que, dans la plupart des cas, vous n’agissez sous aucune pression individuelle ou sociale sur vous? Lorsque vous passez devant un magasin, quelles sont vos principales motivations qui vous poussent à acheter – ou à ne pas acheter – tel ou tel produit que vous en ayez réellement besoin ou pas? Aviez-vous soupçonné le fait que la publicité aurait très probablement une mainmise sur votre système nerveux à telle enseigne que vous ne savez même pas pourquoi vous aviez dépensé autant d’argent pour l’achat d’un produit plutôt qu’un autre? Avant d’aller voter pour une candidate ou un candidat aux élections, êtes-vous suffisamment certain(e) que vous mettez devant vous l’ensemble des arguments pragmatiques, rationnels et irréfutables qui vous incitent à inscrire un nom plutôt qu’un autre? Vous aidez les autres parce que vous croyez être une personne altruiste par «défaut» et que vous agissez dans le sens que vous dicte votre stricte «nature humaine» faite de compassion et pleine de bonnes intentions et que vous n’aidez personne sous l’influence de quiconque ni de quoique ce soit?  Si vous vous êtes posé(e) de telles questions et bien d’autres du même genre à un certain moment de votre vie, c’est que vous aviez ouvert la porte au fonctionnement de la manipulation ou à ce que les psychologues sociaux appellent: les origines de l’influence sociale.

En s’appuyant sur les fabuleuses avancées scientifiques sur le fonctionnement du cerveau, principalement en matière de cognition et de prise de décision, cette branche de la psychologie sociale tente principalement de démontrer, à l’aide d’exemples pratiques, que nous agissons très souvent sous influence et que nous sommes loin d’être à l’abri de la manipulation dans presque tous les aspects de notre vie quotidienne. Les célèbres expériences – aujourd’hui devenues classiques dans le domaine de la psychologie sociale – menées par les chercheurs (à l’instar entre autres de Morton Deutsch et Harold Benjamin Gerard, eux-mêmes influencés par les travaux de Muzafer Sherif et Solomon Asch) tentent de démontrer l’importance de l’influence sociale dans nos prises de décision individuelle. Les chercheurs, à l’aide d’exemples concrets in situ et d’autres mises en situation dans les laboratoires d’observation, essaient d’exposer les différentes techniques de manipulation mises en place par ceux qui les créent afin d’obtenir d’autrui (un individu ou un groupe d’individus) une action toute particulière qui va dans le sens qui leur convient. Parfois – sinon souvent – au détriment du libre choix du sujet manipulé.

Quelles sont ces techniques? Comment les reconnait-on? Quel est leur degré d’efficacité? Comment pourrait-on s’en prémunir? Afin de répondre à de telles questions, entre autres, l’émission suisse Specimen, diffusée sur la chaine SFR, s’est penchée sur la question de la manipulation sociale. On y trouve des exemples pratiques ainsi que l’avis d’experts, notamment en psychologie sociale et en marketing, susceptibles de nous donner une idée plus nette des rouages de la manipulation des esprits, ce qui, en les sachant, pourrait nous permettre d’y voir un peu plus clair surtout lorsque vient le temps de les voir se faire appliquer sur soi par autrui.

Bonne émission!

Tous manipulés! 1/7

Tous manipulés! 2/7

Tous manipulés! 3/7

Tous manipulés! 4/7

Tous manipulés! 5/7

Tous manipulés! 6/7

Tous manipulés! 7/7

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s